Academy Formation Coaching 

Conseiller - conseillère en fleurs de Bach

Le (la) Conseiller(ère) en fleurs de Bach n’est ni un médecin, ni un psychologue, ni un psychothérapeute. Il conseille de manière individuelle, sur la base d’un entretien, afin de permettre à la personne qui souhaite utiliser les Fleurs de Bach, d’exprimer par des mots un vécu émotionnel. Le Conseiller s’assure d’obtenir une parfaite compréhension du vécu exprimé, et va progressivement amener la personne à mieux gérer ses émotions en transmettant ses connaissances des fleurs.

 

C'est un plus en tant que Praticien - praticienne en aromathérapie ou psychologie en EFT...

 

Quels sont les prérequis pour ce métier ?


Il n’y a pas de profil idéal pour être Conseiller(ère) en fleurs de Bach. Certaines aptitudes semblent néanmoins requises pour aider et accompagner efficacement une clientèle: bonne connaissance de soi, empathie, compassion, capacité d’écoute, qualités d’analyse, de distanciation émotionnelle, capacité à mener un entretien (écoute active, reformulation, reflet, questions ouvertes, gestion des silences…). Bien entendu, ces qualités humaines et la plupart des techniques associées au métier d’accompagnement s’acquièrent, se renforcent  et s’enrichissent par la formation et avec l’expérience.

 

Les Fleurs de Bach sont des remèdes naturels, sans dépendance, sans contre-indication ni risque de surdosage. Le(la) Conseiller(ère) en fleurs de Bach est nécessairement une personne ouverte aux vertus des plantes et convaincus de leurs bienfaits naturels sur le corps et l’esprit. La passion des fleurs passe aussi par l’expérience et le vécu personnel.

 

Enfin, le(la) Conseiller(ère) en fleurs de Bach doit savoir organiser efficacement son activité : prises de rendez-vous, accueil et gestion de la clientèle, tenue de la comptabilité…

 

 

 

 

 

Pourquoi se former aux fleurs de Bach ?


Le (la) Conseiller(ère) en fleurs de Bach est une personne qui a suivi une formation complète en fleurs de Bach dans une école ou un centre de formation de son choix.

 

La formation initiale permet d’apprendre à connaître et à maîtriser les 38 quintessences du Dr Bach, ainsi que le Rescue, dans toutes leurs subtilités et nuances. La formation doit également permettre de savoir mener et gérer un entretien, dans un cadre sécuritaire, afin d’accompagner les clients à mettre en lumière leurs émotions et les difficultés qu’ils éprouvent. Une solide base en relation d’aide est nécessaire.

 

Le Conseiller devra alors savoir quel(s) remède(s) proposer à son client,  afin de le soutenir et le soulager dans une période de vie difficile, ou encore de l’accompagner dans des projets de vie pour lesquels il éprouve un besoin de soutien. Le(la) Conseiller(ère) en fleurs de Bach en fleurs de Bach exerce sa pratique dans un cadre similaire à celui de  «l’accompagnement»,  de  « la relation d’aide » ou encore du « coaching » (termes qui peuvent varier d’un pays à l’autre).

 

Le métier de conseiller - conseillère en fleurs de Bach est-il une profession réglementée ?


Dans la plupart des pays, et notamment en France et au Québec, le « titre » de Conseiller(ère) en fleurs de Bach n’est pas réservé ou protégé par la loi comme c’est le cas pour les professions réglementées de Psychologue ou de Psychothérapeute.

Vous avez donc le droit de devenir Conseiller(ère) en fleurs de Bach et d’exercer votre pratique librement.

 

Il n’existe pas de diplôme d’État. Par conséquent, quel que soit l’organisme de formation, un « diplôme », un « certificat » ou « une licence » de Conseiller(ère) en fleurs de Bach attestent simplement que le professionnel a reçu une formation par l’organisme ayant délivré la formation. Une formation demeure néanmoins indispensable.

 

Les Conseillers en Fleurs de Bach ne sont pas soumis à un ordre ou une association professionnelle. En revanche, chacun est libre s’il le souhaite de demander l’adhésion à une association professionnelle, comme par exemple au Québec auprès de Ritma, de l’ANQ, ANPQ ou encore de l’ANN (selon leurs critères propres d’adhésion) et de bénéficier des différents avantages qu’apportent ces associations.

 

D’un point de vue général, et quel que soit le pays, les Conseillers en fleurs de Bach doivent respecter les lois et règlements en vigueur applicables et exercer leurs activités dans un cadre parfaitement sécuritaire pour les clients.

 

Ainsi, au Québec, tout comme d’autres professions non réglementées (massothérapeutes, ostéopathes, coach de vie et thérapeutes en relation d’aide…), les Conseillers en Fleurs de Bach doivent respecter le cadre des autres professions réglementées et veiller à se conformer à la Loi 21 (Code des Professions dans le domaine de la santé mentale et des relations humaines).

 

A noter que certaines écoles ou centres proposent un code de déontologie ou de « bonnes pratiques » pour fixer un cadre à l’exercice de la profession.

 

 

 

 

Ce que vous avez dans votre formation :

 

  1. 9 modules
    1. Présentation de Bach
    2. Diagnostic
    3. Nosode 1 : la peur
    4. Nosode 2 : l'incertitude
    5. Nosode 3 : l’indifférence
    6. Nosode 4 : La solitude
    7. Nosode 5 : L'hypersensibilité aux autres
    8. Nosode 6 : Découragement et désespoir
    9. Nosode 7 : l'altruisme
  2. + de 10 vidéos-audio
  3. + de 10 PDFs
  4. L'ABC des fiches végétales des fleurs de Bach
  5. Le Rescue Remedy
  6. Fleurs de Bach et le physique
  7. EvalQCM en fin de cursus
  8. Examen
  9. Certification
  10. Accès 7 jours / 7
  11. 24 heures / 24