Academy Formation Coaching 

Commerce - vente

Comprendre les besoins des clients, commander, préparer, stocker, mettre en scène les produits dont ils auront envie, conseiller, rassurer, ce sont les actions quotidiennes des actifs du secteur du commerce. En un mot, satisfaire le client, de la prévision de ses envies à leur contentement.

 

Les métiers du commerce, s’ils sont unifiés par cette même ambition, sont pourtant extrêmement variés. Certains travaillent en entrepôt, d’autres entre les rayons du magasin, d’autres à un guichet de vente ; ils sont spécialisés dans l’automobile, le sport, la culture, l’habillement, l’immobilier… ou commerciaux généralistes capables de toucher à tout.

 

 

Les capacités relationnelles sont aussi importantes, bien souvent, que les capacités de gestion, de comptabilité, de maintenance. La maîtrise d’une langue étrangère est souvent un plus.

 

 

 

 

 

Dynamisme de l’emploi dans le commerce

 

218 460 projets de recrutement sont prévus en 2016. Dans l’ensemble, ils sont 3 millions à travailler dans le commerce, pour 93% salariés à temps plein, et pour 95% employés en CDI.

 

La formation "Commerce - vente" de l'AFC Academy Coaching a été conçue par une experte dont le cursus professionnel cumul quelques décennies ! Elle est complète et permettra à de nombreux apprenants soit de réussir à obtenir un CDI, soit de monter leur propre entreprise.

 

De nombreux modules qui traitent de tous les sujets :

  1. Réceptionner la marchandise
  2. Contrôle de la livraison
  3. La chaîne du froid
  4. Traçabilité
  5. DLC - DDM (DLUO)
  6. Balisage
  7. Fromage à la coupe
  8. Protection et défense du consommateur
  9. Savoir-être commerciale
  10. Être et paraître présentation physique
  11. Mise en rayon
  12. Tenue d'une chambre froide
  13. J-1   J-2   J-3
  14. Merchandising
  15. Ligne de caisse et tête de gondole
  16. Dynamisation et théâtralisation du point de vente
  17. Rapprochement facture et bon de livraison
  18. Calcul d'une marge et du prix de revient
  19. Cahier de caisse, livre de banque
  20. EvalQCM fin de cursus
  21. Examen
  22. Certification et attestation
  23. .../...

 

Le commerce désigne l'activité économique d'achat et de revente de biens et de services, en particulier l'achat dans le but de revendre avec un profit ou un bénéfice.

 

Le commerce a ses lois propres qui sont recueillies dans les Code de commerce et ses propres juridictions nationales ou internationales. Ayant d'autres finalités que de faire un profit, beaucoup d'activités économiques ou professionnelles comme l'éducation, la police, la culture, la médecine, la justice, l'architecture, la religion, etc. ne relèvent pas du domaine du commerce, mais des lois et des tribunaux civils ou administratif. Avec ses puissants relais d'opinion, l'Organisation mondiale du commerce s'efforce d'étendre sa compétence et ses principes de profitabilité sur toutes les activités non commerciales en leur contestant le droit d'avoir des législations et des valeurs désintéressées.

 

Le commerce est le prolongement naturel de l'activité de production de biens et services qui peuvent ainsi trouver un débouché dans la commercialisation en direction des marchés et clients potentiellement intéressés.

Par extension, le terme — un commerce — est utilisé en français pour désigner le lieu d'exercice ou l'organisation dans lesquels les participants de cette activité pratiquent leur métier.

 

 

 

 

 

Les méthodes, organisations et performances commerciales sont améliorables :

 

le marketing apporte ses méthodes pour l'analyse de la cible et les orientations générales situant et cadrant l'effort de commercialisation (marketing-mix, Diffusion numérique, Diffusion valeur...)
la réflexion sur la politique de distribution s'attache aux décisions prises en matière de canaux de distribution et de relation avec les intermédiaires professionnels intervenant dans la distribution du produit
le merchandising fournit les orientations pour optimiser le rendement des points de vente (depuis l'implantation générale du magasin jusqu'à la mise en scène de chaque linéaire)
Enfin la qualité du commerce ne peut faire l'impasse sur les compétences à la vente ou au négoce des commerciaux.